Frontière et Passage...
 


© photos d'illustration Rafal Milach

La photographie, quand elle s'expose, apporte au plus grand nombre cette magie de l'instant saisi par l'œil de l'artiste. Véritables artistes, les photographes contemporains ont fait du 8ème Art, un art majeur, où se mêlent regard du monde et créativité. Ces artistes sont les témoins du temps qui s’écoule et des mutations de nos territoires, nos paysages, nos sociétés.

C’est pourquoi la Photographie est aujourd’hui un art qui doit se découvrir, se dévoiler, et grandir, dans tous les grands pôles urbains de l’Europe, et tout particulièrement en Pologne, où la richesse artistique et la jeune création sont très intenses.

Transfotografia sera donc, dans cet esprit, la seconde rencontre internationale de photographie, organisée dans la région des « 3 villes » : Sopot, Gdansk, Gdynia, en Août chaque année.

Sur une proposition de Krzysztof Miekus, Commissaire Artistique 2007, le festival explorera cette année la notion de Passage et Frontière.
La programmation, principalement orientée autour de la création contemporaine, portera un regard privilégié sur le travail des photographes Français, Polonais et Suisses.

Tout d’abord à travers le Projet « Frontières et Passage », pour lequel le festival confie une commande à 5 photographes internationaux sélectionnés en collaboration avec l’Institut Français de Varsovie, et sous le Commissariat d’Elka Król et qui montrera des travaux inédits autour de l’identité sur les frontières Est de l’Europe. Un remerciement particulier à Dorotea Marciak et Stéphane Crouzat de l’IFV qui se sont associés au projet pour cette première présentation à Gdynia, avant Varsovie et Lille en 2009.


Ensuite à travers une vingtaine d’expositions réparties dans les lieux culturels, les bars, les lieux de patrimoine des 3 villes, nous ferons découvrir des travaux de photographes qui montrent la diversité des approches autour de la notion de territoire. Ainsi le centre d’Art Contemporain Laznia de Gdansk accueillera pour la première fois Transfotografia avec quatre importantes expositions : les français Olivier Mirguet avec son travail sur la Corée du Nord, et Manuel Litran sur Verdun, mais aussi l’américain Michael Ackerman et le suisse Léo Fabrizio. Un remerciement particulier à Jadwiga Charzynska, Directrice de Laznia et à Malgorzata Taraszkiewicz-Zwolicka pour cette première formidable collaboration.

Avec Léo Fabrizio, deux autres photographes suisses intègrent la programmation : Michael Von Graffenried et son travail sur l’Algérie présenté à Pomorski Park Naukowo-Technologiczny de Gdynia et Yann Mingard & Alban Kakulya pour une exposition en plein air sur le Molo de Sopot. Remerciement à Urszula Kropiwiec et à Pro Helvetia pour le soutien apporté à la réalisation de ces expositions, et à mon ami Marcin Kulwas de Kapielisko Morskie Sopot pour cette possibilité d’exposer sur un lieu aussi emblématique de la Baltique..

Un remerciement également au Maire Adjoint de Sopot Wojciech Fulek pour son aide apportée à l’occasion de cette première exposition sur cette rue aussi importante de Sopot : Monte Cassino, exposition qui offrira un panorama de l’ensemble des expos présentées cette année à Trojmiasto.

L’inauguration officielle du festival aura lieu dans le très prestigieux Polska Filharmonia Baltycka, avec une importante exposition de Thibaut Cuisset, artiste de renommée internationale, exposition présentée pour la première fois à Lille à l’occasion des Transphotographiques 2005. Nous avons fait le choix d’ouvrir le festival à Gdansk pour le vernissage de « Absolutnie na Zewnatrz » ; ce n’est pas moins par la qualité du travail de Thibaut Cuisset, que par l’importance du soutien qu’a bien voulu apporter Elektrocieplownia Wybrzeze et son Président Waldemar Dunajewski. Un grand merci également à l’aide précieuse de Jean Noël Reimeringer, Vice-Président.

Un lieu important du festival sera sans aucun doute « Polska 30 » à Gdynia, déjà parce que ce sera un peu le « navire amiral » du festival cette année avec près de huit expositions, du collectif Sputnik, en passant par Gregoire Eloy à Gauthier Deblonde ou encore le projet « Frontière et Passages » présenté plus haut. Sans oublier Rafal Milach, artiste Polonais dont j’ai pu découvrir les travaux il y a quelques mois à la Galerie Yours de Varsovie, et qui est sans doute un des représentant les plus doués de la jeune création Polonaise…
Polska 30 est aussi un lieu étonnant, surprenant, et, qui, j’en suis convaincu, pourra devenir un espace essentiel pour Transfotografia, tout comme pour la Photographie en Pologne, et pourquoi pas en Europe… Mes remerciements vont à Wojciech Szczurek, Maire de Gdynia, pour son soutien cette année, et pour les futurs projets.

Pour conclure, et parce qu’un vrai festival ne prend pas ses quartiers uniquement dans les musées et lieux de patrimoine, je vous invite à découvrir les photos d’Ula Tarasiewicz à Stacja de Luxe à Gdansk, ou encore Oiko Petersen à Lalala / Sopot ou de Damien Brailly à Mandarynka ou encore les projections au Spatif à Sopot. Remerciement particulier à Arek Hronowski du Spatif, et à mon ami Jacek Podworski de Mandarynka.

Bref, une sélection soignée, inédite, variée, qui nous l’espérons, ira à la conquête de nouveaux publics de Pologne et d’ailleurs, autour d’un festival qui se veut aujourd'hui résolument tourné vers l'Europe et la création, en présentant tant les travaux des plus grands photographes internationaux, que ceux de jeunes artistes, laissant présager les talents de demain.

Je termine cette longue liste avec les remerciements à tous les autres partenaires, de Zbigniew Maksymiuk de Saur Neptun Gdansk, au Maires des trois villes, Pawel Adamowicz, Wojciech Szczurek, i Jacek Karnowski, qui nous ont accordé leur patronage. Sans oublier l’équipe de Dworek Sierakowskich, PGR Art, la presse tant nationale que régionale ou spécialisée, mon équipe, Kasia Marek, Krzysztof Miekus, Maria Sasin et en particulier Monika Leszczynska qui aura fourni beaucoup d’énergie et de professionnalisme sur deux événements importants cette année. Et puis l’équipe de la Maison de la Photographie, Arnaud Boisson et Laure Cluzel qui collaborent pour la deuxième année consécutive à ces Transfotografia.
Et tous les acteurs, qui tous ensemble aident Transfotografia à grandir, et contribuent à créer ce bel événement culturel au nord de la Pologne.

Bonne visite à tous

Olivier Spillebout
Directeur du Festival