Zuza KRAJEWSKA "Traces"                                                                                                       06.08 > 31.08
>> Klub ŻAK, Ul. Grunwaldzka 195/197 - 80-266 Gdańsk                                                          Vernissage le jeudi 06 août à 19h


Sensible, au style dépouillé, incroyablement beau, perverti, sans pour autant manquer de goût, le travail de Zuzanna Krajewska et Bartek Wieczorek est caractérisé par ce jeu délibéré sur la frontière, ils en défient constamment la définition, et trompent (ou charment ?) leur public, alors incertain de ce qu’il est en train d’expérimenter. Cette attitude rappelle parfaitement la définition de Susan Sontag de la photographie.

Que compose réellement l'exposition de Lille ? En plus des projets les plus récents, Krajewska/Wieczorek nous montre les photos de la série devenue culte : Injuries (2005-8) qui dépeint des personnes marquées par des accidents plus ou moins sérieux, des opérations, des blessures, des brûlures. Les dommages physiques, qui attirent l’attention des artistes, représentent l'identité d'un individu, alors décrit par les traumatismes qu’il a vécu. En exposant des blessures, Krajewska/Wieczorek qui photographient habituellement de belles personnes pour les magazines de mode, révèlent alors ce qui reste caché.

À côté de Injuries, ébauche rugueuse d'une exposition rétrospective –  - est complétée avec des photos de I Just Want to See the Boy Happy (2006-8), dans lequel les artistes insistent sur les classifications de homo/hetero, et définissent un nouveau type de beauté, presque classique, de la nudité masculine. La beauté transgressive trouve sa source dans le retour à la nature, à être « naturel » comme sorte d'effet photographique.

Adam Mazur, Centre d’Art Contemporain,
Chateau de Ujazdowski, Varsovie, Pologne.



 

Back